Pêche exotique à l’île Maurice : Yaka y aller mon Capitaine !

Pêche aux leurres du Capitaine en Kayak à l’île Maurice

J’ai déjà fait le tour des options possibles pour la pêche aux leurres à l’île Maurice dans un article où j’abordais le « jigging light ». Je vous propose d’aborder ici l’approche « lagon » en kayak.

Départ en kayak pour la barre de corail

Départ en kayak pour la barre de corail

La technique est très proche de la pêche du bar aux leurres durs en France. Le poisson maître visé est le Capitaine, qui est le poisson roi à l’île Maurice, les guides en parlent comme on entend parler du bar en France.

La pêche se fait entièrement dans le lagon, c’est-à-dire entre la côte et la barre de corail, et les autres poissons touchés sont les batardets, des petites carangues, des petits mérous. Des « petits » poissons, mais rappelez-vous que nous sommes dans l’océan indien, et la démesure est de taille : cela varie de 1 à 6 kg avec toujours  la possibilité de toucher de jolies pièces de 8 à 15 kg, sur un matériel light et en kayak.

ça brasse aussi là bas !!

ça brasse aussi là bas !!

L’équipement ? Celui utilisé pour le bar ! Il vous faut une canne 10-15 lbs, un moulin de taille 4000 et une tresse 1.5, un fluoro en pointe de 35 ou 40 ct. Ma supermix 2,10 était parfaite là bas. Un modèle serait encore meilleur, c’est l’injection SP 82 m long cast finesse, qui est plus longue pour lancer loin, et qui permet aussi de gagner en puissance de blank pour tirer les poissons rapidement.

Les leurres sont tous les petits stickbaits de surface ou de faible profondeur. Tous les petits tide minnows se sont avérés excellents. J’insiste encore sur le sinking shad de Tackle House dont je n’avais pas encore trouvé d’usage approprié !

un "moussaillon"

un « moussaillon »

Là encore cette pêche peut être très technique et même si on est en exotique, les poissons ne sautent pas sur tout ce qui bouge. Avec un peu de recul, et surtout à en regarder LE maître pêcheur en la matière, lancer loin très loin, pratiquer un walking the dog appliqué avec un petit pencil légèrement coulant vous apportera le plus de poissons.

Si l’eau est bien à + de 30°C, il vaut mieux bien connaître la zone : des fonds variés, des passes, des zones de courant, des petits estuaires où le poisson peut se tenir à tel ou tel moment de la marée.

clac clac jolies couleurs !!

clac clac jolies couleurs !!

Le capitaine est un poisson furieux et je comprends enfin, la passion qu’il génère localement. Les attaques en surface sont chaque fois surprenantes et violentes où l’on peine à comprendre quelque chose lorsqu’on enchaîne les casses !

Les journées de 20-30 poissons semblent courantes là-bas, avec chaque fois quelques jolis Capitaines de 5-6 kilos qui nous rappellent des grosses daurades royales qu’on aurait attrapées de manière insolite au leurre de surface !

Un petit capitaine

Un petit capitaine

J’ai fait le tour des pêches de l’île Maurice, il manquerait bien un épisode, que j’espère vous raconter un jour… on m’a fait rêver en me parlant là bas d’une île perdue au milieu de l’océan Indien, à 3 jours de bateau et où on traque des mémères de 40 kilos dans le lagon au leurre de surface…

Merci à Ultimate Fishing pour le soutien technique, et à Emmanuel Siclet pour le guidage.

N’hésitez pas à me contacter au besoin !

 Julien THUAL – fishingvicteam.com – fishingvicteamATgmail.com

un joli capitaine avant remise à l'eau

un joli capitaine avant remise à l’eau

Publicités

~ par Fishing-victeam sur 4 juin 2014.

 
%d blogueurs aiment cette page :