Vos premiers bars aux leurres cet été, un jeu d’enfant !

Les vacances sont là et vous êtes plus que jamais motivés pour prendre vos premiers bars durant l’été ? Je vous invite à suivre ces quelques conseils qui n’engagent que moi, mais que moi-même j’aurais aimé trouver lorsqu’à mes débuts j’ai attrapé mes premiers bars au big big et même au big gum. Les leurres ont bien évolué depuis !

Contrairement aux idées reçues et même si le bar est un poisson roi sur nos côtes, la technique de pêche reste simple pour prendre quelques premiers poissons. Par la suite, en recherchant des poissons trophées ou une certaine régularité des prises, les techniques peuvent devenir très stratégiques bien sûr. et c’est sûrement ce qui rend la pêche du bar si passionnante.

Joli premier bar pour Elie

Joli premier bar pour Elie

Où ?
Pour débuter, là encore, rester simple.

Du bord,

Recherchez les pointes rocheuses ou les zones de roches où se trouvent les moules en grande quantité, les moulières. Les ruptures de reliefs, c’est-à-dire une zone rocheuse au milieu de la place, sont aussi très intéressantes.
Les zones de fort courant, même si certainement très poissonneuses, ne sont pas les plus faciles à aborder.
Un repérage à marée basse vous aidera très vite à repérer les postes clé.

En bateau,

Un GPS/sondeur de type Lowrance HDS 5 à 12 devient presque indispensable, sans quoi il vous faudra suivre les conseils précédents pour la pêche du bord, et tenter de « lire l’eau ».

Repérez les grands plateaux rocheux sur votre cartographie GPS et pêchez en dérive :
– les zones les plus hautes, c’est-à-dire les têtes de roches qui souvent découvrent à marée basse par grands coefficients.
– les zones de brusques changements de profondeur,
– les limites de parcs à huîtres ou à moules,
– les côtés des plateaux rocheux exposés au courant de marée et/ou à la houle.
Biensûr il existe d’autres postes mais contentez vous de ces derniers pour prendre vos premiers bars.

les postes ne manquent pas

les postes ne manquent pas

Quand ?
On se pose souvent trop de questions sur l’heure à laquelle pêcher. Retenez le premier facteur « marée », en vous rappelant que le poisson se trouve à tel endroit à tel moment de la marée.
Même si on peut prendre en compte de nombreux facteurs de type lune montante ou descendante, le soleil, la météo, le vent, la houle, la saison, le type de nourriture, la pression de pêche, la couleur de l’eau etc… je me rends compte qu’on pêche surtout et avant tout quand on en a le temps !
Ainsi, pendant vos vacances estivales, 1ère recommandation : privilégiez plutôt les premières heures matinales et les dernières heures de la journée si les journées sont chaudes et ensoleillées, quel que soit le moment de marée. Et 2ème recommandation, insistez bien sur les 3 premières heures de marée montante, moment de forte activité générale.

X Layer ayu, une arme fatale

X Layer ayu, une arme fatale

Quel matériel ?

La matériel est simple également. Si vous pratiquez déjà la pêche du sandre aux leurres en eau douce, vous pouvez utiliser le même matériel pour vos premiers bars ou s’il s’agit d’un usage exceptionnel.
Pour la canne, la couleur ? Rouge bien sûr ! Une couleur dont raffolent les bars qui explique la raison d’être des cannes Tenryu 😉 . Trêve de plaisanterie choisissez un modèle léger allant de 2,10m à 2,50m, de puissance 10 à 30gr, c’est-à-dire M, ou MH. Les gammes Injection et Supermix de Tenryu sont parfaites.
Un moulinet de taille 2500 à 3500 correctement garni de tresse YGK de 12 à 15 % et un bas de ligne de 1,5 m de fluorocarbone de type YGK Shockleader en 20 livres, ou 30 centièmes (Le Nitlon DFC 100 M est très très bien également pour ces pêches fines en 30%). Le nœud de raccord est peut être l’élément le plus technique à réaliser dans cette pratique débutante de la pêche du bar aux leurres. Vous trouverez de nombreuses indications sur Internet (Nœud Peixet), mon seul conseil est de bien humecter le nœud, et ne pas trop le serrer. Une agrafe, vous simplifiera la tâche, elle doit être discrète et légère, de type Decoy Egg snap, n° 2.

Quels leurres et quel maniement ?

La liste pourrait être aussi longue que les rayons leurres en magasins où vous risquerez de vous perdre. S’il existe de mauvais leurres il y en a d’extrêmement redoutables pour faire ses premières armes et je n’apprendrai rien aux connaisseurs :

Un bouquet de x-layers s'il vous plâit !

Un bouquet de x-layers s’il vous plâit !

Le X-layer ou Super X-layer 4,5 pouces, de Megabass.
C’est pour moi le meilleur leurre pour débuter car je ne connais pas de maniements qui ne prennent pas de bars. De plus d’autres espèces comme les vieilles, les orphies, les lieux s’y intéressent facilement et mettent en confiance sur son efficacité.
Là encore pour faire simple, utilisez une tête plombée de type sv 33 ou sv 34 de Decoy 14gr, c’est un poids passe partout pour pêcher de 4 à 10 m de profondeur.
1- Lancez loin, laissez descendre le leurre au fond,
2- puis faites remonter le X-layer dans la couche d’eau supérieure avec quelques coups de scion associé à 4 ou 5 tours de manivelles,
3- laissez descendre et planer le leurre jusqu’au fond.
4- (Vous n’avez pas encore gagné ? retournez à la case départ en 1-  !)

les 1ers bars ? Un jeu d'enfant !!

les 1ers bars ? Un jeu d’enfant !!

Le Z-claw de Zénith (Coloris naturel)
C’est un leurre de surface, de coloris réalistes, avec une grosse bille qui assure d’une part un bruit sourd lors de son maniement et permet un lancer très lointain du leurre. Préférez ici les zones peu profondes de moins de 5m. Les maniements sont divers mais pour commencer appliquez vous à pratiquer un « Walking the dog », c’est-à-dire de faire zig zaguer le leurre en surface grâce à des coups de scion marqués sitôt suivis d’un bref relâchement. Ce maniement appliqué, espacé de pauses d’arrêts de 3 à 4 secondes tous les 15 mètres reste le plus efficace.

Le One-up shad de Sawamura en 4 inches (Coloris naturel)
Le one up est un petit shad souple, gorgé d’attractant et dont la queue s’agite à la moindre sollicitation, il s’avère très efficace. Monté sur une tête plombée ronde de type SV 62 gr de Decoy et 10-15gr., le maniement doit être beaucoup plus ample, et souple que celui du X-layer. Après lancer, essayez de faire évoluer le leurre dans les 2 premiers mètres au dessus du fond avec prise de contact régulière avec le fond.

De manière générale, tâchez de faire évoluer votre leurre de l’amont vers l’aval dès lors qu’il y a un léger courant.

Les meilleurs tuyaux ? Pêcher simple, avec des leurres efficaces, croire en sa technique et oublier la chance du débutant !!

Bonnes vacances à toutes et à tous !

Julien THUAL – fishingvicteam.com

De jolies pièces se laissent prendre au jeu

De jolies pièces se laissent prendre au jeu

Publicités

~ par Fishing-victeam sur 7 avril 2014.

 
%d blogueurs aiment cette page :