Retour aux sources

Après une saison encore bien chargée par les nombreuses sorties en mer, l’appel d’une pêche plus paisible se fait ressentir.
Je décide alors de dépoussiérer mon matos de carpe et de me programmer quelques petites sessions. Après avoir fait le tour des postes habituels, je sélectionne une gravière que je connais bien et un poste de rivière inaccessible depuis la berge, que personne ne pêche.
Les postes sont amorcés pendant quelques jours avec des bouillettes maison, ultra fraîches et composées par les meilleures ingrédients de la cuisine familiale ☺.

Un joli poisson de roche, mais pas de déferlantes à l’horizoncarpe1

Même s’il demande beaucoup d’efforts, les postes inaccessibles sont vraiment magiques Dormir dans une coque de noix est une expérience inoubliable.carpe2

Une belle miroir sur son tapis flottant carpe3

Le matos Amiaud supporte vraiment bien l’immersion carpe4

Pure et sauvage carpe5

A l’heure où les pêcheurs désertent de plus en plus l’eau douce au profit du milieu marin, n’oubliez pas la quiétude des rivières et des plans d’eau français …

Publicités

~ par Fishing-victeam sur 11 juillet 2012.

 
%d blogueurs aiment cette page :