Jigging in Mexico

A l’occasion d’un voyage au Mexique, j’ai eu l’occasion de mettre à l’épreuve un peu de matériel, et de rencontrer Roberto, un guide bien connu localement.

Les poissons visés sont essentiellement les sérioles à cette période, mais d’autres options sont possibles sur carangues, mérous, ou encore thons un peu plus tard dans l’année vers le mois d’avril.

Bagagerie amiaud au départ.

Bagagerie amiaud au départ.

Matos ultimate

Globalement cela reste une destination exotique légère, voici le matériel nécessaire :

Pour le jigging :
Tenryu Steel Red 6
Shimano Spheros 8000 PG
Tresse YGK Castman PE4
Fluoro 100 lbs shockleader YGK
Jigs Tackehouse et CB ONE
Hameçons Decoy DJ88 4/0, Grand Pike, et JS3 à monter.
Anneaux brisés Pike’n bass et Decoy
Pince à anneaux brisés Ultimate Tools
Gants et harnais Pike’n Bass

Pour le popping light
Feed popper
Halco Roosta Popper 135
Cannes Injection XH ou BigBait en light, ou furrary minnow.

Départ matinal

Départ matinal

La pêche se fait plutôt le matin depuis les premières lueurs jusque vers midi. La technique classique consiste à jigger de manière très rapide sur le tombant qui passe directement de 40 à 120m de profondeur. Les cannes courtes et légères de type Steel red 6 sont à privilégier pour un meilleur maniement et surtout limiter la fatigue (crampes assurées dès le premier jour).

la steel Red 6 presque au taquet....

la steel Red 6 presque au taquet....

Les meilleurs jigs pour la sériole restent les couleurs vives roses, rouges ou oranges et de forme très longue. Les jigs zero long 180g ont été les meilleurs lors du séjour, le poids dépendant surtout de la taille et du type de tresse utilisés. Globalement les poids nécessaires varient de 150 à 250 gr. Bien souvent 180gr suffisaient pour tenir dans 120m avec une légère dérive.
Les sérioles de 10 à 25kg sont courantes, celles de 40kg faisant partie des plus beaux poissons là bas.

1ère descente, 1 er poisson, échauffement de la matinée un peu dur...

1ère descente, 1 er poisson, échauffement de la matinée un peu dur...

Sériole au CBONE semi long

Sériole au CBONE semi long

Des tresses marquées comme la YGK Castman permettaient de trouver la bonne profondeur à laquelle se tenaient les poissons.

Joli poisson au CB One

Joli poisson au CB One

Le Mexique est aussi une destination très touristique et les offres locales de « pêche au gros » pour les vacanciers ne manquent pas. Cependant ne vous y méprenez pas car ce sont de réelles balades « attrape touristes » avec pêche à la traîne exclusive et où seul le skipper tient les cannes, les passagers se contentant de regarder.

Bébé Carangue

Bébé Carangue

Roberto a longtemps pratiqué au Mexique comme pêcheur professionnel et se réoriente depuis peu vers le guidage en jigging et le coup du soir en popping…

Les carangues sont peu présentes en journée sur la zone, elles se rapprochent des côtes le soir quand tout est redevenu à peu près calme. Lorsque les conditions sont rassemblées, il est possible de les attendre le soir pendant 4 heures après le coucher du soleil.

Parfois dans très peu d’eau, les attaques sur les poppers sont surprenantes, les petites et grosses carangues sont souvent mélangées et il faut souvent piquer de nombreuses petites Carangues avant de trouver un poisson sérieux. Les meilleures références restent encore le Roosta Popper.

Si vous allez au Mexique ou avez besoin d’autres infos n’hésitez pas à nous contacter.

Publicités

~ par Fishing-victeam sur 25 janvier 2012.

 
%d blogueurs aiment cette page :