Open Bar Oléron 12 et 13 septembre 2009

L’APA d’Oléron organisait les 12 et 13 septembre 2009, l’Openbar Oléron 2009, épreuve comptant également pour le Labraxtour 2009. La dernière édition, en 2007, avait été marquée par une deuxième manche particulièrement difficile, avec une grosse houle et une eau fortement teintée.

Vue du largeUn préfishing prometteur

Le repérage de la zone avant la compétition nous montre pleinement le potentiel de l’île d’Oléron avec ses magnifiques bars mouchetés et des bars communs de taille très généreuse. De retour au port, les sourires des autres compétiteurs sur le ponton sont de bon augure : les poissons seront présents pour le week-end et de gros spécimens vont être sortis.image4

Des poissons résolument imprévisibles

Le samedi, le départ est donné et nous partons vers la pointe de l’île sur des plateaux rocheux, où nous espérons faire rapidement le quota. La mer est agitée et malgré les petits coefficients du WE, les conditions sont propices à de belles pêches. Au bout d’une demi heure de pêche, il faut pourtant se rendre à l’évidence : les bars n’ont pas du tout la même activité que la veille. Des échos très nets sur les Lowrance HDS trahissent pourtant leur présence. Nous devons changer de stratégie pour rechercher des zones où les poissons sont actifs et décider « enfin » les poissons chipoteurs. Nous troquons nos cannes supershoot et bulldog pour nos cannes fines fétiches Injection. X-layers, mothers et fathers worm sont de sortie pour rechercher quelques poissons maillés. Sur toute la journée, nous ne toucherons finalement que 3 poissons de 46 à 60 cm pour nous donner la quatrième place de la manche.

image3Au leurre dur !

Alors que les leurres souples remplissent les sacs de pêche et que beaucoup de pêcheurs laissent les leurres durs au garage pour « ne pas encombrer le bateau », certains ne les oublient pas. Deux bonnes équipes de pêche, « L’or en bar » et une équipe de « barges du 44 » ont confié avoir eu beaucoup de succès au Superspook et au Z-claw, pendant que beaucoup s’acharnaient à pêcher au leurre souple. Comme quoi, il faut encore garder une place pour nos Frosty, Z-claw et Tide Minnow dans les boîtes..

Dimanche même journée

La mer est légèrement plus calme que le samedi, et les poissons ont la même « inactivité ». Nous retournons sur nos postes de la veille, sans succès. Nous devons retrouver des postes avec un peu d’activité pour tenter quelques poissons maillés. De cette manière, et à l’aide de petits one up shad et father worm montés avec des petites têtes réalistes Xorüs, nous toucherons quand même 3 poissons jusqu’à 60 cm. Les prises ont été moins nombreuses que la veille pour l’ensemble des compétiteurs. Nous terminons alors 2 ème de cette manche, et second au classement général.

Alors que les gros poissons étaient présents en force lors du préfishing, la pêche du week-end s’est finalement avérée plutôt difficile, peut être en raison des faibles coefficients … Ceci ne remet pas en question le potentiel du site d’Oléron : des spots de pêche uniques et des bars mouchetés magnifiques. L’organisation menée par l’APA d’Oléron était sans faille, les paniers garnis ont été appréciés de tous et le soleil radieux du WE était fidèle à la réputation de l’île Lumineuse. A l’année prochaine !

image5

Publicités

~ par Fishing-victeam sur 18 octobre 2009.

 
%d blogueurs aiment cette page :